Des brumes des bois

Des brumes des bois Braque de Weimar

Braque de Weimar

Printemps 2010


 Les entrainements de printemps 2010 ont repris

Fevrier 2010

en douceur et tardivement en raison
- de la portée de Flicka qui nous retiendra jusque fin mars, nous empêchant de bouger à notre guise.
- de l'hiver capricieux qui perdure  et montre le bout de son nez régulièrement
- et de la végétation très en retard et détrempée



Qu'à cela ne tienne, le 7 février, nous avons été voir nos nouveaux terrains en Belgique,
qui viendront compléter nos terrains en Champagne Ardenne (grande plaine) et les bois que nous avons dans le Brabant. Notre nouveau territoire s'étend sur 350ha,
en petites plaines, grandes plaines, prairies, traversées par plusieurs ruisseaux, bosquets,
valonné ou tout plat & qui conviendra aussi bien pour le démarrage des jeunes chiens,
qu'à l'entrainement des plus âgés, continentaux et britanniques (QC ou GQ puisque les 2 autres
actionnaires ont des pointers de QC ou GQ).

Au cours de cette visite, nous avons sorti Kiara et Kaelig avec le braque d'auvergne d'1 des actionnaires. Quelle ne fut pas notre surprise, de voir le braque d'auvergne à l'arrêt dans le petit bois, Kiara (3 mois) l'a vu, a foncé et s'est retrouvée statufiée à une vingtaine de m du br. d'auvergne, dans la prairie, Kaelig (un peu moins de 5 mois) fit de même : accourir et se figer à une quinzaine de m de Kiara :  Arrêt à patron donc de Kiara sur le braque et arrêt à patron de Kaelig sur Kiara, un superbe ensemble qui aurait mérité la photo mais la luminosité et le temps pluvieux ne l'ont pas permis.  Dommage mais une belle image gravée dans la tête.

Les choses sérieuses ont commencé le 21 février,
avec une 1ère sortie avec Djinn, Hike et les 2 petites nouvelles Kaelig et Kiara, ainsi que les 2 pointers (1jeune et 1 de GQ) de mon associé. Les terrains étant détrempés (10-15cm de neige encore le matin mais à midi tout avait fondu sous le soleil), nous avons sorti Djinn sur les terrains plus secs. Début de parcours en 1/2 teinte, Djinn devant se remettre dans l'ambiance, manque de concentration et puis petit à petit, il s'est bien étendu nous montrant par moment de fort jolies choses, de belles remontées d'émanations, des oiseaux probablement qui couraient loin devant car avec ce vent froid, ils ne restent pas, nous voient de loin et ne nous attendent pas. Il a bien terminé son parcours.  (les photos en diaporama vont suivre).

Hike, Kiara et Kaelig ont été sorties sur les terrains plus appropriés aux jeunes :
les prairies avec ruisseaux et bosquets, très chassant et avec du faisan.
Hike, comme a son habitude, au cours de sa sortie de +/-1h, nous a pris 3 points : 1 sur canards avec Kaelig e Kiara, 1 arrêt remonté sur faisan et 1 autre arrêt remonté, talonnée par Kiara, on y a cru mais au détour du bosquet, mon associé a vu démarrer un lièvre.  Plusieurs autres prises d'émanations et toujours suivie de très très près par Kiara (3 mois) qui ne voulait absolument rien rater du travail de Hike, peu importe la distance à laquelle Hike se trouvait de nous, au grand étonnement de mon associé, scié de voir un chiot partir aussi loin et surtout en montrant autant de volonté et fonçant à travers tout pour suivre Hike. Kaelig n'était pas trop dans son assiette, ayant une diarrhée depuis 2 jours.


Ensuite nous avons sorti le pointer que mon associé prépare pour la GQ, sur un labour. 1ère sortie pour lui aussi et du mal à se mettre sur le terrain. Après 7-8 minutes, il serrait ses lacets à chaque passage devant nous, l'air de dire, "on rentre ?je suis déjà naze. " Relancé à chaque fois, on a fait le terrain qu'on avait prévu de faire avec lui. 

-----------------------------------------------------------

Flicka,
quant à elle a eu sa 1ère sortie ce 28 février dans des conditions démentielles. (le jour de la super tempête, avec des vents à plus de 110km/h et de la pluie). Mais il fallait absolument que je sache quoi avec elle car les inscriptions pour la Sélection de la Coupe d'Europe se clôturent le 1er mars.

C'est la seule que j'ai sortie ce jour et nous n'avons pas été déçus de la prestation de Flicka. Nous avions du mal à tenir debout, droit, à marcher droit et surtout à regarder devant nous.
Peu importe pour Flicka, trop contente de se retrouver sur le terrain.
Démarrage en trombe, quête très étendue avec un excellent tempo, des lacets impeccables, une couverture de terrain tout aussi impecc., répondant au moindre geste ou coup de sifflet, comme si les conditions météos étaient normales et excellentes.
Un parcours d'enfer pour une chienne qui a eu ses chiots 27 jours auparavant,
comme si de rien n'était, comme si elle n'avait pas eu de chiots, pas stoppé la chasse en décembre.
Une niaque d'enfer, une volonté de tout explorer, quelques réglages à faire sur le lièvre qu'elle nous a arrêté à plusieurs reprises.  Telle quelle, elle peut se présenter à la sélection sans soucis, même si on en restera pas là.
2 semaines de boulot et de sorties encore avant les concours de sélection.
On croisera les doigts car on a pris beaucoup de retard sur tout le monde.
Mais ça vaut la peine de tenter cette sélection.


Après, même si pas de sélection, elle aura amplement le temps d'être prête pour la fin mars et les concours Belges du mois d'avril. 
____________________________________________


Décision a été prise pour ce printemps :

A par les concours de Sélection le 13-14 mars avec Flicka  
et éventuellement la Coupe d'Europe des Continentaux fin mars,
nous ne participerons en principe qu'à 4 FT ouverts tous continentaux en Belgique
à Chassart, les 17-18 avril et les 24-25 avril.
Pas de concours de printemps donc en France cette année, mais les jours où nous sommes libres,
nous suivrons les britanniques GQ et QC.


Les chiots de Flicka, un nouveau camion et de nouveaux terrains sont nos priorités pour ce printemps.
On ne peut pas courir tous les lièvres en même temps.

De plus, le printemps s'annonce extrêment difficile : un hiver qui perdure, la végétation qui sera forcément très en retard, l'hiver aura été très rude aussi pour les perdrix déjà en mal depuis plusieurs années.
Nous préférons donc sortir les chiens à l'entrainement, qui leur sera autrement plus profitable.
Rien n'est jamais perdu.